Les 10 Fun Facts et Anecdotes de ma Grossesse

Un peu de légèreté aujourd'hui avec dix anecdotes vécues lors de ma grossesse, des petits "secrets" humoristiques qui vous feront, je l'espère, sourire un peu et vous sentir moins seules. Il y a maintenant six mois que j'ai accouché et je trouvais amusant de partager ça avec vous...

Illustration : Kristina Webb Art : Site web officiel - Facebook

1. J'ai pleuré lors de la prise de sang ayant pour but de confirmer la grossesse, parce que, je cite : " Ce sont des vampires ! "

En effet, nous étions dans la voiture en direction du centre-ville, cela en l'attente des résultats et dès que j'ai su qu'ils prendraient plusieurs fioles de sang, j'ai pleuré à chaudes larmes pour cette raison.

2. J'ai surnommé mon enfant de noms de fruits, légumes et animaux. Mais ça, avouez qu'on le fait tous, non ?

Au début, elle était une petite crevette et à perdu sa queue - de crevette, vous voyez ?
Du coup, ma fille était un petit haricot devenu un melon, une pastèque, un p'tit gigot et à la naissance, une dragonne croisée petit chat.
Résultat, elle est ma lil'dragonne, mon p'tit chat et ma prunelle - de mes yeux, vous me suivez ?

3. A ce propos, j'étais obsédée par les pastèques et les magnums triple chocolat...

Les envies de femme enceinte, que voulez-vous... 
Inexplicable mais depuis mon fruit préféré est la pastèque.
Ceci dit, je n'ai pas fais de mélanges étranges.

4. J'avais une patate d'enfer durant toute ma grossesse et mon Chéri, du mal à me suivre, le pauvre !

Je l'ai fais marché... Courir, bouger et lui était fatigué. Je n'ai pas eu de nausées et tout le reste, une grossesse "parfaite" en quelque sorte que je souhaite à tout le monde.

5. Personne ne me croyait enceinte jusqu'à 5-6 mois de grossesse.

Ce qui a donné des situations cocasses :

" Tu le mets où ?/Il doit être tout petit/T'es maiiiigre, manges ! " mais lorsqu'ils me voyaient à table, ils le regrettaient. J'ai toujours mangé comme pour six... Enceinte ou pas. Raté.

6. J'ai insulté le gynécologue censé confirmé ma grossesse, enfin... Pas tout à fait, je vous explique :

C'était avant mon départ pour la Suisse.

Le gynécologue n'a pu s'empêcher d'écorcher mon nom de famille et de ne pas prendre en compte mes peurs. A peine dans son cabinet, nous n'avons pas parlé deux minutes qu'il m'a dit de m'allonger et d'écarter les jambes... Je ne vous cache pas que j'ai refusé.
De là, il a demandé à mon Homme de "m'ordonner" (oui, oui, vous avez bien lu) d'écarter les jambes, ce à quoi il a répondu : "Elle vous a dit non. Non, c'est non." Il a donc confirmé la grossesse en externe.
Lorsque je me suis rhabillée, il m'a dit : "Vous allez y prendre goût, c'est un peu comme la peur des araignées, on a peur puis ça va..."
Je lui ai donc dis que les araignées étaient belles, elles au moins !

Je ne l'ai plus jamais revu et ne recommande pas ce praticien. Une honte !

7. J'ai été dans le cabinet de gynécologie privé de Madonna, sur la Riviera Suisse !

Hey ouais ma gueule - ehm
J'avais rendez-vous pour le suivi de ma grossesse et suis allée dans un pur cabinet luxueux. Il faut dire que l'assurance maladie prenait en charge les soins médicaux liés à la grossesse, donc je m'en moquais un peu et c'est un concours de circonstances, je n'y serais pas allé de moi-même, on m'y a dirigé. Bon, c'était chouette quand même de voir que le Gygy avait étudié dans de prestigieuses écoles suisses et internationales.

8. Erika n'aimait pas les films d'Horreur, déjà ! Alors qu'elle était dans mon ventre.

A chaque soubresauts de la bande son, un coup de pied, un coup de poing...
Je crois qu'elle n'aimait pas ça alors j'ai limité ma consommation de films d'horreurs et fais attention au volume sonore du PC.

9. Je me faisais des blagues, toute seule... Comme ça, au calme et mon Homme se demandait sérieusement si j'allais bien.

Ai-je besoin de m'étaler... ?
J'avais un humour merdique et le mot est bien choisit, mon pauvre Homme a eu beaucoup d'empathie pour moi. /sourire

10. L'anecdote la moins amusante : Les pseudos conseils de connaissances sur la grossesse, l'accouchement, la maternité, la paternité, la parentalité et l'éducation...

C'était la cerise sur le gâteau ! J'en ai entendu des vertes et des pas mûres. Pour tout vous dire, je me suis mise en mode " oui-oui " sans chercher plus loin... Les gens veulent bien faire mais ne peuvent s'empêcher de juger les futurs parents alors ne vous laissez pas atteindre par tout ça qu'il s'agissent d'éducation, de couches ou de tout autre chose, vous serez constament jugés.

N'écoutez que vous, votre couple (la meilleure équipe qui soit) et votre amour.

Et vous, quelles sont vos anecdotes de grossesse ?


Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous n'avez pas le temps de commenter ?
Cliquez sur le petit pouce pour m'indiquer que vous avez aimé, ça me ferait très plaisir.

Commentaires

  1. L'anecdote amusante : un jour j'ai eu envie de soupe de poisson. J'ai fait tous les achats, préparé le repas et au moment de passer à table l'envie avait disparu et je n'ai pas pu y toucher. Mon conjoint a dû en manger pendant 2 jours.
    pour les conseils donnés pendant la grossesse, c'était sans arrêt mais j'ai surtout écouter mon coeur et mon réflexologue en qui j'avais confiance
    isabelle

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ehm, j'avais toujours envie de ce qu'il y avait pas à la maison. Sinon ce n'est pas marrant. 😄
      Niveau conseils, on va encore en entendre des belles, je vais tenir un carnet je pense 🤔

      Supprimer
  2. Oh c'est trop une bonne idée :D Je ferai peut-être un article dans ce genre là, si tu permets ^^' D'ici quelques mois ^^

    Mais moi, j'avais envie de manger de la salade tout le temps ! Et des poires aussi. Et depuis ma grossesse, je peux plus manger de crevettes, ça m'a dégoûté ! Et pendant mes 9 mois de grossesse, alors encore aux études, j'ai parfois monté 5 étages, demi-étages compris, à pied. Jamais j'ai eu droit à la clé de l'ascenseur ^^ Par contre, j'attendais les cours de maths pour aller aux toilettes :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'ai pas déposer le concept 😂 Tu peux bien sûr.
      Aha pas bête d'attendre les cours de maths, même ingénieux.

      Supprimer
  3. J'ai beaucoup aimé lire ton article !! :D C'est vraiment intéressant que tu aies eu une grossesse parfaite où tu pètes le feu ! D'habitude on lis surtout le contraire ^^ Du coup je comprends comment tu trouvais toute cette énergie pour publier si souvent des articles ahaha En tous cas niveau forme on dirait que ça se passe bien, quel est ton secret ?? ;)
    Bisous !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A part l'allaitement (qui aide au corps a se remettre) rien. 😅
      Le cododo pour la forme, ça me permet de ne pas me lever toute la nuit. Erika est en sécurité dans son lit à côté du mien et nous dans le nôtre, si besoin je suis tout près d'elle. 😊

      Supprimer
  4. Je ne suis pas encore maman mais une amie pleurait souvent et sans savoir pourquoi. Ce doit être étrange d'avoir les hormones qui jouent du yo-yo comme ça mais chouette à vivre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est particulier Pénélope. ;)
      Si tu le désire, je te souhaite de bien le vivre aussi.

      Supprimer

Enregistrer un commentaire