Et si pour la rentrée, on passait au change lavable ?

Depuis plusieurs semaines, j'oeuvre à un changement drastique lors du change de mon enfant.
C'est après avoir testé toutes sortes de lingettes humides ou sèches (sans aucun produit) que j'ai fais le constat alarmant, devant ma poubelle, du nombre de déchets que cette habitude engendrait. Ni une, ni deux, j'ai pris la décision d'expérimenter et de possiblement adopter le lavable face à mes lingettes, qui ne sont pas un cadeau pour l'environnement et mon porte-feuille. - Le plus : En Suisse, les poubelles sont taxées, elles coûtent bien plus cher qu'en France.

Retour sur mon aventure : Je vous partage aujourd'hui mes impressions et recommandations.



La marque est en réalité, un fabriquant de textile écologique pour les particuliers et professionnels proposant des solutions éthiques et durables pour le quotidien : Disques démaquillants lavables, débarbouillettes pour le change des enfants lavables et donc réutilisables à souhaits, etc...

J'ai beaucoup aimé découvrir cette marque courant 2016 à l'aide de ma serviette pour cheveux en bambou, qui tient toute seule sur la tête (ma revue) et c'est avec plaisir et confiance que je me suis lancée en ce test du lavable.




Il existe plusieurs matières pour ce kit, j'ai choisis l'eucalyptus pour plusieurs raisons :

- La douceur et la souplesse des viscoses.
- La garantie d'un impact écologique minime (solvant recyclable utilisé en circuit fermé et production européenne).
- La facilité d'entretien le prédispose particulièrement aux bébés allaités.
- La composition est fait de 80% de viscose Tencel et de 20% de polyester dont la marque garantit l'absence de substances nocives ou pouvant nuire à la santé et à l'environnement.
Chaque tissu permet d’utiliser entre 300 et 500 fois chaque produit.Vous éviterez ainsi l'utilisation de coton jetable et d'essuie tout.
- Cet eucalyptus provient de forêts FSH (gérées durablement)
- Bénéficie de certification Oeko-tex standard 100 classe 1, c’est à dire que le tissus est apte à entrer en contact avec la peau des nouveaux-nés.

L'utilisation des kits est très simple :

Composé de carrés lavables mais aussi de gants, le change se transforme en jeu d'enfant. Entre deux, vos "outils" sont rangés dans une jolie boîte en bois PEFC* ou stockés dans leur filet, avant de faire un petit tour en machine.
*Forêts gérées durablement

Les emballages sont fabriqués en France, les étiquettes imprimées à Auxerre, à proximité des locaux des Tendance d'Emma, pour limiter les transports. Les boîtes en bois sont fabriquées en France à partir de forêts gérées durablement, les trousses et filets en coton bio sont fabriqués en Inde par les mouettes vertes, le partenaire français de la marque, ce dans des conditions de travail qui s’inscrivent dans un processus global de respect de la nature et des hommes.

Ce type de kits sont destinés aux bébés qui ont besoin de 4 à 6 changes par jour, ou à ceux qui font des machines tous les jours. Son utilisation se fait à l'aide de votre produit habituel.
Une fois tout utilisé, lavez et réutilisez !

Les carrés, d'une dimension de 10cm x 12cm, s'emploient lors des urines et les gants de change, d'une taille de 12cm x 15cm lors des selles, permettant ainsi d'accroître le confort et d'éviter de s'en mettre partout.


Choisir ce type de change s'inscrit dans une démarche écologique. Se faisant, on limite ou annule la quantité de produits à jeter en choisissant des tissus sélectionnés avec soins selon leur impact écologique global.
Les économies réalisées s'étendent de 180 à 250 euros selon les kits.
Leur aspect pratique permet une utilisation commune aux produits jetables et ne nécessitent aucune machine supplémentaire.
On privilégie le "made in France", cette démarche s'avère éthique et aide à la réinsertion (travail avec les détenus et un ESAT).

En images, voici comment se dessine le kit :

- Les carrés lavables avec en image n°3 : Un carré utilisé une vingtaine de fois à côté d'un neuf.
- Les gants de change : Couvrant la main.
Le kit rangé : Prêt à l'emploi pour une nouvelle "tournée".

Conclusion :

A l'usage, je trouve le produit très utile et qualitatif.
Je n'ai rien à ajouter, il est parfait et m'a permit d'abandonner définitivement le change jetable je revient dans quelques jours avec mon astuce pour changer bébé, en voyage. Ne bougez pas, j'ai la solution.

Alors oui, je suis ravie. Mes poubelles se remplissent sacrément moins vite et il ne me reste qu'à passer aux couches lavables - Je suis en transition, mais ça a un coût.

Je n'oublie pas d'où je viens et que le coton conventionnel utilisé lors du change c’est : 175000 litres d’eau, 125 g de pesticides et insecticides pour la simple culture du coton nécessaire à la fabrication d’un tee-shirt de 150 g... Ce qui donne une idée du rendu des carrés de coton conventionnels.

Et qu'en moyenne, une personne "lambda" produit 23kg de déchets, rien qu'en lingettes, par an !

Gandhi a dit un jour : "Soyons le changement que nous voulons voir dans le Monde..."
Sus' aux lingettes et à cette pollution, passons aux lavables. Qu'attendons-nous ?

Points positifs :

- Passer au change lavable s'avère très économique.
- Les produits sont de qualité.
- L'utilisation se fait avec une grande facilité, aussi bien par maman que par le papa.
- Aucune machine supplémentaire.
- Pollution réduite.

Points négatifs :

- C'est un investissement mais sur le long terme, les économies effectuées sont intéressantes.
>>> (en ce moment, il y a une promotion sur Simply Bio)

Ma note générale :

- Efficacité : 10/10
- Composition : 9/10
- Aspect pratique : 10/10
- Prix : 7/10

- Note finale : 9/10


Informations pratiques :

Les produits se trouvent :

En Suisse :

- Kit Eco-chou eucalyptus

En France :

- Kit Eco-chou eucalyptus

Et vous, vous passez quand au change lavable ?

© La Fille des Saisons
*Produit reçu pour appréciation
Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous n'avez pas le temps de commenter ?
Cliquez sur le bouton ci-dessus pour m'indiquer que vous avez aimé, ça me ferait très plaisir.

Commentaires

  1. Très rapidement après avoir commencé mon activité d'assistante maternelle, j'ai réalisé des lingettes dans des serviettes éponge vintage de ma mamie et j'ai poursuivi à l'arrivée des enfants. ils sont propres depuis longtemps ( (11, 8 et 4 ans) mais les lingettes lavables servent à se débarbouiller, se rafraîchir ou me démaquiller. Les poubelles d'une nounou,c'est des quantités astronomiques entre les couches jetables et les pots plastiques de compotes, bledi chef et desserts lactés. Dès que c'était possible, je proposais les repas maison, avec des yaourts, crèmes ou compotes maison servis dans des petits pots réutilisables.
    Mes enfants on eu des lavables (enfin ceux arrivés à 15 mois et 18 mois) pour la plupart achetées d'occasion ou donnés par d'autres enfants de la famille. Nous utilisions des jetables écologiques achetées en coopératives bio en cas de gros érythèmes ou en camping où le stockage en voiture ou camion par des journées d'été étaient insupportables niveau odeur. Mon grand n'a pas compris que je jetais une couche de son frère à la poubelle lors d'un long trajet en voiture et il a fallu expliquer!! Et la lavable, ça permet aussi d'aider l'enfant à l'autonomie : dès qu'ils savent marcher, on peut proposer aux petits d'aller mettre eux même la couche souillée dans le seau à couche ou en machine.
    Pour les sorties, j'avais un petit sac avec liniment, lingettes tissu, liniment maison et pshitt d'eau avec maximum 3 couches jetables ou lavables selon les contraintes du lieu où nous nous rendions, avec un sac plastique pour le stockage.
    Tu t'en sortiras avec les lavables, c'est plus simple avec les plus grands. il faut trouver le système qui convient à sa morphologie. Nous avons opter pour des Popolini principalement, avec couche et culotte plastifiée ou en laine. j'ai eu du mal à me séparer des lots de couche, la solution fut des donner à un orphelinat dans un pays où le change jetable est hors de prix et où le lavable est la norme (linges principalement, avec un plastifié, voire un simple sac plastique).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh merci pour ton retour. Je pense qu'en effet, on s'y retrouve même si c'est "un investissement" au départ. J'ai un kit d'essai avec deux couches et plusieurs inserts, c'est vraiment intéressant et pratique quand les selles sont solides !
      Les occasions restent un bon compromis, il suffit de trouver.
      Je crois, cependant que le jetable restera, pour les trajets en voiture (plus pratiques) mais à la maison ou ailleurs c'est plus sympa et joli, esthétiquement les couches actuelles sont superbes.
      (Merci pour tes commentaires et tes échanges, toujours intéressants)
      Bonne journée.

      Supprimer

Enregistrer un commentaire